LES RENCONTRES

 

ACCUEIL

LA BIOGRAPHIE

LA COUPOLE

LES PEINTURES

LES RENCONTRES

LE CATALOGUE RAISONNE

LES CONTACTS

LE PLAN D'ACCES

 

 MUSéE COUPOLE FIGAS

 

 

Seconde visite : été 2004

FIGAS

Le caractère fascinant de l’art pictural de Figas n’est pas uniquement dû à sa stupéfiante créativité et à sa pertinence cosmique. Un autre élément déterminant entre en ligne de compte : la fulgurance phénoménale de ses couleurs. La densité de ses teintes survitalisées hypnotise, produit une commotion psychique qui se répercute profondément dans le subconscient. Il semble que l’artiste possède l’étrange don de transfigurer le spectre visuel humain, de l’obliger à se dépasser, à s’élargir vers de nouvelles perspectives où l’esprit étonné découvre des sensations supérieures. L’analyse de son œuvre d’un point de vue purement chromatique se traduit par l’exploration enrichissante des mystères physiques qui forment la texture de notre environnement.

Figas ou l’expérience d’une dimension extra-sensorielle

La science artistique de Figas nous plonge dans une expérience hors du commun. Nos perceptions s’y trouvent démultipliées par le prisme venu d’ailleurs d’un inventeur de génie. Son œuvre peut se présenter comme une dimension à elle-seule par le relief, la puissance et la perfection de ses visions aux nuances complexes et saisissantes dont il détient le secret. Il crée une véritable sphère onirique de l’inconnu qui va au-delà de ce que le cerveau humain est habitué à conceptualiser.

Une émotion particulière naît du seul aspect de ses tons percutants, fruits de minutieuses et patientes recherches. Ses tableaux font preuve d’une quintessence. Ils produisent une jubilation compulsive mêlée d’un sentiment profond, celui qui s’apparente à une communion avec l’infini. Imprégner son regard de cette chromatographie qui dépasse l’entendement, c’est opérer une translation vers un état fondamental de réceptivité. C’est se placer dans une sorte de transe visuelle d’après laquelle une révélation immanente s’impose : l’univers sub-atomique, à l’origine de tout principe de lumière, se suffit à lui-même dans toute sa pureté originelle. Et l’humain, sommet de la création, ne dispose que de facultés sensorielles limitées. Son oeil n’est qu’une minuscule lucarne qui cherche à scruter l’immensité de son ignorance.

Par l’impact mémoriel de ses œuvres, Figas démontre le caractère intrinsèque qui anime sa démarche. La technique picturale unique qu’il a mise au point présente une analogie directe avec le phénomène de la lumière et de la couleur induites par l’énergie du photon. Son inspiration générale dépend en grande partie de la spécificité de ses mystérieuses et fantastiques luminosités. Et le miracle se produit, ainsi que la naissance d’une singularité cosmique. Ses tons et ses couleurs sont animés d’un éclat subspectral. Ils génèrent un émerveillement qui transcende l’ordre émotionnel humain. Ils inscrivent leur empreinte indélébile dans la mémoire la plus secrète de l’inconscient.

En définitive, on pourrait définir le résultat des recherches chromatiques de Figas comme la réalisation d’un pouvoir. Celui de provoquer la cristallisation de la pensée profonde. Interpréter son œuvre représente un décryptage hallucinant de complexes mécanismes existentiels, un voyage initiatique où la psyché et la physique élémentaire retrouvent leurs racines communes. Cet artiste de l’universel exprime à sa manière un idéal assez proche de celui du poète et peintre William Blake « voir un univers dans un grain de sable, et le ciel dans une fleur des champs ». Figas semble dire, avec une lucidité et une humilité identiques : « dans un seul tableau, je retranscris le fondement de la création » ; « d’une seule gamme de couleurs, je recrée l’énigme de l’énergie originelle ».

 Christian DELAYRE

 

 

ACCUEIL

LA BIOGRAPHIE

LA COUPOLE

LES PEINTURES

LES RENCONTRES

LE CATALOGUE RAISONNE

LES CONTACTS

LE PLAN D'ACCES

Tous droits de reproductions et d’adaptations réservés pour tous les pays.